Accueil    Consulter les annonces    Passer une annonce    Mes favoris    Conditions    Conseils Nous contacter    Espace Perso   
 
 
 
 

ARNAQUES A LA VENTE IMMOBILIERE


L’achat ou la vente d’un bien immobilier est une étape importante qui engage une forte somme, de l’ordre de plusieurs dizaines de milliers d’euros pour une seule transaction. Cette forte somme mise en jeu attise l’appétit des moins honnêtes, et nombreux sont les victimes qui se sont déjà fait arnaquées et se sont ainsi vues dépossédées d’une partie ou de la totalité de leur avoir, qu’elles soient vendeurs ou acheteurs. Voici quelques conseils de base pour éviter les formes d’arnaque les plus courantes.


Ne rien payer avant d’avoir procédé à des vérifications minutieuses

Comme le dit l’adage, prudence est mère de sûreté. Cette sagesse est d’autant plus vraie qu’une transaction immobilière engage une somme importante auprès de la personne qui l’entreprend. Qu’il s’agisse d’une transaction de particulier à particulier ou avec une agence immobilière, la première règle d’assurer la solvabilité de l’interlocuteur. Il ne faut pas hésiter à demander des informations concernant la personne, morale ou physique, tant que cette démarche préliminaire avant toute négociation concerne la sécurité de la transaction. Il est arrivé que des personnes mal intentionnées proposent à la vente une maison dont ils ne sont pas propriétaires, mais où ils ont accès.

Pour prévenir tout risque, le mieux est de prévoir un acte de vente notarié, la seule méthode qui décourage à coup sûr les malfrats. Lorsque vous vendez votre maison ou votre appartement, il arrive également que des chèques proposant des offres bien supérieures au prix proposé vous parviennent. Très tentante, cette démarche masque dans la majorité des cas une arnaque, puisque celui qui a envoyé le chèque vous proposera de restituer l’excédent par voie bancaire ou tout autre type de transfert d’argent et promettra de venir signer le contrat plus tard.


Vérifier la salubrité et les données du bien en cours de transaction

L’arnaque relevant de l’état du bien immobilier mis en vente vise à masquer des malfaçons et des non-respects de normes. Le cas échéant, votre sécurité ou votre santé peut être mise en danger. Afin de pallier ces lacunes, l’Etat impose désormais plusieurs diagnostics obligatoires qui garantissent l’intégrité du bien. Vous êtes en mesure de demander un diagnostic plomb, amiante, termites et gaz naturel. L’absence de ces documents entraîne la responsabilité du vendeur en cas de vice caché. Par mesure de précaution, il est vivement conseillé de réclamer les pièces justificatives attestant les différents diagnostics et d’associer les documents à l’acte de vente.

La Loi Carez de 1997 impose également la mention de la surface exacte du bien immobilier qui fait l’objet de la transaction. Dans le cadre de l’achat d’une copropriété, il est primordial de vérifier les charges inhérentes à l’entretien des espaces communs, du chauffage, des évacuations sanitaires, des frais de gardiennage s’il y a lieu, des frais d’entretien. Il arrive souvent que les personnes oublient de réclamer ce gros détail, et que par manque de sincérité, le vendeur omet également de le présenter. Ces charges peuvent pourtant représenter une charge annuelle considérable qui risque d’alourdir le budget familial.



RAPPEL DES CARACTERISTIQUES D'UNE TENTATIVE D'ARNAQUE

1) Demande un mandat cash urgent.
2) Demande un R.I.B pour verser un acompte.
3) Provenance: Côte d'Ivoire, Nigéria, Bénin, GB, ect...
4) Le client habite à l'étranger. (Côte d'Ivoire, Nigéria, USA)
5) Propose une banque étrangère pour la transaction.
6) Email provient souvent de Gmail, Hotmail ou Yahoo.
7) Ne peut pas se déplacer pour visiter.
8) Nombreuses fautes d'orthographe.
9) Donne rendez vous dans une autre ville que celle du bien a vendre.
10) Bien non précisé. Exemple: "...acheter votre (appartement, maison)..."


Variante: Des personnes vous font croire qu'elles ont un appartement magnifique a un prix dérisoire et vous demandent de leur envoyer de l'argent avant que vous ayez visité. Vous envoyez l'argent à l'étranger et vous ne verrez jamais l'appartement.


QUE FAIRE OU NE PAS FAIRE

1) Ne jamais répondre à ce genre de mails.
2) Pour une vente: pas d'argent en dehors de l'étude du notaire.
3) l'acheteur (ou locataire) ne peut pas se déplacer pour visiter? NE PAS DONNER SUITE. Il est illusoire de croire que l'on peut acheter un bien immobilier sans le visiter.
4) Ne jamais payer pour visiter!!!
5) N'envoyez jamais d'argent par Western Union ou en espèces.
6) Servez vous de Google pour faire des recherches sur le nom et/ou le mail que vous trouvez suspect.
7) Changer de l'argent, moyennant une bonne commission.(faux billets)
8) Marchands de listes: ne peuvent pas exiger le versement des frais d’inscription avant la fourniture de leurs listes, sous peine de lourdes sanctions pénales.


CONCLUSION

Aujourd'hui, vous devez redoubler de vigilance et vous méfier de tout ce qui paraît trop simple, trop intéressant ou tout simplement suspect. En essayant de vous aider au maximum dans la filtration des messages, nous vous incitons à être de plus en plus prudents.
 
 
 
 
 
 
 
 
Copyright © ACROPOLE-IMMO.NET 2017